Philou blog-trotter

jeudi 8 septembre 2005

Home sweet home

La semaine chez mes parents est passée très vite, trop vite. Je n'ai pas vu le temps s'écouler tellement j'ai été occupé.

En arrivant le samedi soir, j'ai tout d'abord pu découvrir leur nouvel appartement. Ma mère prendra évidement du plaisir à habiter au Rebberg, loin du centre-ville de Mulhouse, mon père quant à lui ne verra sûrement pas que des avantages à être au boulot 24/24 et 7/7. Le logement de fonction du lycée professionnel du Rebberg sent en tout cas le neuf. D'ailleurs, les cartons n'ont pas encore été déballés. A ce propos, je n'avais pas vraiment compris l'étendue du traumatisme qui avait saisi ma mère avec ses centaines de cartons à défaire, mais là je conçois tout d'un coup l'ampleur du problème. C'est bien simple, il y en a absolument partout. Ma chambre s'apparente plus à un entrepos de la Sernam, le couloir et le bureau à des containers remplis à ras bord, la cuisine aurait été mieux rangée par Gaston Lagaffe...

Dès le lendemain débute donc le grand chantier: déballage, rangement, montage d'armoires... Et les jours se succèdent ainsi entre les derniers préparatifs, pas vraiment facilités par l'absence d'internet à la maison, et le grand nettoyage d'automne. Je redécouvre ainsi les joies de l'internet par téléphone, un avant goût des débits qui m'attendent sans doute dans le désert de Gobi.

J'avais également prévu de me reposer un peu pendant ces quelques jours, mais finalement je n'ai eu droit à une petite sieste qu'à partir de jeudi. Ce n'est pas grâve, je ne reposerai à partir d'Helsinki, prochaine et véritable première étape du voyage samedi. Grâce à la magie du site d'Hospitality Club, je vais normalement être hébergé chez Heidi! (à priori pas celle de la série TV de notre enfance, qui gardait les chèvres dans les Alpes suisse avec Peter et son grand père, à moins que l'éxode rural ne soit passé par là...)

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil